Les consultations que je propose s'adressent aux enfants, aux adolescents ainsi qu’aux adultes.

Thérapie des adultes, la découverte d’un monde intérieur

La psychothérapie telle que je l’aborde, est un cheminement personnel qui permet de guérir ses blessures, panser et se penser pour se réconcilier avec soi, avec les autres, avec la vie. C’est un espace bien particulier, un lieu à soi pour soi. La proposition que je vous fais consiste à pendre conscience de l’emprise du mental pour faire barrage à une souffrance inutile, faire naître une pensée juste en accord avec soi, une autre façon d’aborder sa propre vie. Pour cela, nul besoin de revenir sur les difficultés du passé, ici nous nous intéresserons ensemble à votre vécu actuel.

Je vous accueille en toute confidentialité avec bienveillance, respect et sans jugement.

L’adolescent ou comment devenir adulte...

La psychothérapie des adolescents n’est pas très éloignée de celle proposée aux adultes, même si bien entendu elle s’adapte à l’âge du jeune et à sa maturité affective.

Le psychothérapeute accompagne l’adolescent dans les mutations qu’il traverse. La séance se déroule en face à face et se base sur l’échange, l’interaction. Il est possible d’utiliser le dessin ou d’autres médias si cela semble correspondre aux besoins expressifs du patient. Le psychologue est garant de la confidentialité et respectueux du besoin d’autonomisation du jeune adulte en devenir.

Chez l’adolescent, la dépression, les troubles des conduites alimentaires, l’usage de toxiques, certains comportements dangereux, les troubles du caractère, peuvent être améliorés par une psychothérapie.

La thérapie auprès des enfants, une créativité sans cesse en mouvement

Le psychologue entend ce que l’enfant ne dit pas par les mots. Les comportements inhabituels qu’il peut développer poussent les parents à l’emmener consulter. Dans un lieu où l’écoute est neutre et bienveillante, enfant et parents trouvent des clés pour résoudre leurs difficultés. L’accompagnement des enfants passe par d’autres moyens que l’entretien en face à face. Les médias tels que le jeu, la pâte à modeler et le dessin sont les outils qui permettent au tout petit comme au plus grand d’exprimer sa créativité.

L’enfant est dépendant de l’environnement dans lequel il évolue. C’est pourquoi l’alliance thérapeutique avec les parents est nécessaire pour l’aider à vivre dans l’apaisement. L’enfant et le thérapeute vont créer un lien de confiance. Et si une partie de la consultation se déroule en présence des parents, ce qui permet d’entendre des éléments de l’histoire familiale, d’exposer la situation et les difficultés que l’enfant traverse, une autre a lieu sans eux pour que il puisse investir cet espace d’intimité et être entendu dans son individualité. Un point est régulièrement fait avec le parents ou les partenaires professionnels, selon les situations, pour permettre un étayage adapté auprès du jeune patient.

Dans le cadre de cet accompagnement, le psychologue peut proposer aux parents de la guidance parentale, un soutien à leur parentalité pour s’adapter aux besoins de leur enfant.

La psychothérapie tend à aider l’enfant à retrouver sa joie de vivre, à réinvestir la sphère scolaire et intellectuelle, à retrouver des liens sociaux sereins.

La psychopérinatalité, parce que la grossesse n’est pas toujours si simple...

La psychopérinatalité concerne la période entourant la naissance d’un enfant, de la conception à la deuxième année de vie du bébé. Les consultations s’adressent aux parents en devenir et aux jeunes parents. Au sein du cabinet, je propose :
  • l’accompagnement psychologique de la grossesse pour la mère et le père, certains parents éprouvent le besoin d’être aidés dans cette traversée toute particulière ;
  • l’accompagnement psychologique dans le cadre d’une grossesse pathologique, à risque ou post-traumatique (crainte et angoisses pour le devenir de l’enfant porté ou pour une nouvelle grossesse, deuil périnatal) ;
  • un suivi psychothérapeutique lié à la dépression et aux troubles de l’humeur de la femme enceinte (baby blues, dépression du post-partum, difficulté de lien avec le nouveau-né) ;
  • l’accompagnement du père lui-même confronté au chamboulement lié à cette nouvelle relation triangulaire dans laquelle il peut avoir du mal à trouver une place.
Un suivi psychothérapeutique peut s’avérer être une solution pour traverser cette étape de la vie.